Qu’est-ce que…

l’Hydrotomie

L’Hydrotomie Percutanée a été créée et développée par le Docteur GUEZ à Nice. C’est une technique de soins qui consiste en l’injection d’une solution saline physiologique par voie intradermique ou sous-cutanée, en accord avec l’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM).

Elle est à l’intersection de

  • La Mésothérapie
  • L’Oligothérapie
  • La Médecine Esthétique

L’Hydrotomie Percutanée intervient dans les mécanismes suivants :

  • Hydratation Extracellulaire
  • Micro nutrition
  • Microcirculation et Régénération cellulaire
  • Immuno stimulation par Vasovaccination
  • Equilibre Construction et Destruction
  • Cellulaire
  • Détoxification Cellulaire.

Principes d’Hydrotomie Percutanée : l’EAU

Le Coussin d’Hydrotomie Percutanée est créé par le volume d’eau, d’Oligo-éléments et des sels minéraux

C’est le véhicule d’apport thérapeutique pour les produits utilisés, avec une diffusion locorégionale pour traiter les lésions de façon ciblée.

Il permet le lavage thérapeutique cellulaire.

La voie injectable intradermique ou sous-cutanée évite la dégradation métabolique des médicaments telle que la voie “per os” ou systémique et ainsi protège les organes profonds (foie, reins, cerveau, cœur…)

Les doses de médicaments utilisés sont donc moins importantes.

L’hydrotomie Percutanée est une technique de traitement qui va dans le sens du terrain : on traite la cause, et non le symptôme. En agissant ainsi sur la cause c’est donc ll’organisme, de lui-même, qui s’auto-guérit.

On n’injecte pas d’Anti inflammatoire, d’Antalgique, de corticoïde, ni d’acide hyaluronique.

On prend en charge le terrain et la cause du problème. Puis, on hydrate. C’est-à-dire qu’on fait des lavages thérapeutiques ou “Wash OUT”.

“Le symptôme est notre guide thérapeutique, et donc on se garde bien de le masquer.”

DR. GUEZ.

On traite surtout tout ce qui relève de la Rhumatologie générale, tout ce qui est arthrose, sciatique, hernie discale, névralgie faciale

Avantage et intérêt :
Innocuité & efficacité .

C’est un traitement ciblé sur la cause du mal à traiter, il est sans effet secondaire.

Les produits ont l’avantage d’être utilisés en très faibles doses.

Pour la plupart il s’agit de produits naturels : des oligo éléments, des vitamines, des minéraux, du Magnésium, du Silicium organique et pour certains cas précis : des vaccins.

Ces produits sont utilisés en très petites quantités et également très dilués, pour bénéficier d’une injection locale efficace puisqu’ils ne passent pas par le circuit général de l’organisme.

C’est une injection qui se fait sur le plan local, par un coussin d’hydrotomie. On a donc une action thérapeutique spécifique ciblée en fonction de la pathologie à traiter.

QUELQUES INDICATIONS D'HYDROTOMIE PERCUTANEE

– Arthroses dégénératives d’origine mécanique, lombalgie

– Acouphène, trouble de l’équilibre.

– Discopathie, Périarthrite Calcifiante de l’épaule

– Myélocervicalthrose (par réduction du calibre du canal rachidien)

– Névralgies cervico-brachiales, Sciatiques, Radicalgies

– Migraines d’origine cervicale, Névralgies d’Arnold

– Canal Lombaire étroit (mésoperfusion)

– Tendinite avec hyperostose calcifiante périphérique

– Chondrocalcinose articulaire (tennis Ebow)

– Exostose inflammatoire (trochantérite )

– Séquelles d’affections chroniques de l’appareil locomoteur

– Syndrome Algo-dysfonctionnel de l’Appareil Manducateur (SADAM)

– Troubles Recto-colique hémorragique

– Colopathies chroniques

– Maladie de CROHN

– Stress, Anxiété, Dépression

– Sinusite, …

QU'EST-CE QUE LA LOMBALGIE ?

La lombalgie

La colonne vertébrale est composée de 33 vertèbres qui protège la moelle épinière et assurent la stabilité du corps.

Entre chaque vertèbre se trouve un paquet fibreux de tissus appelé disque intervertébral qui fait aussi le coussinet pour la colonne vertébrale et amortit les chocs et la pression associée aux mouvements quotidiens.

Un disque vertébral comprend 2 régions distinctes : la région externe ferme appelée anneau fibreux, conserve la forme du disque vertébral.

La partie interne appelée noyau gélatineux est le tissu mou et spongieux qui permet aux disques de fonctionner pour amortir les chocs.

Au fil du temps, le processus du vieillissement normal entraîne la dégénérescence des disques intervertébraux, diminuant leur teneur en eau et réduisant de ce fait leur aptitude à absorber correctement l’impact associé aux mouvements vertébraux.

Une pression excessive, une contrainte ou une lésion sur un disque rigide peut entraîner un déchirement ou une formation de protubérance.

La dégénérescence de la taille de la fonction d’un disque va de plus en plus rapprocher les vertèbres adjacentes entraînant éventuellement un contact et la compression d’une racine nerveuse rachidienne. Un contact sur le nerf peut entraîner une lombalgie intermittente, une douleur des jambes, un engourdissement ou fourmillement dans les fesses selon le degré du contact.

Des questions ?
Des réponses !

Prise de rendez-vous , renseignements : je suis à votre écoute.